Freinage moto : 10 conseils pour freiner sur circuit

La dernière fois, nous vous avions donné des conseils pour freiner sur route. Aujourd’hui, nous allons encore parler de freinage mais sur circuit. Car contrairement à ce que pas mal de monde pense, on ne ralentit pas pareil sur piste que sur route. En fait, on ne ralentit pas quand on chasse le chrono : on essaye de diminuer le temps où on ne va pas à fond. Voici quelques conseils que nous avons glanés à force de tourner en rond.

Comment freiner en moto sur circuit ?

 

Avoir des repères

 

On a tous tendance à freiner trop tôt sur piste, surtout sur les gros freinages. Il existe un moyen relativement simple de diminuer son temps de freinage : avoir des repères… et les reculer. Au fil des tours, vous allez freiner plus tard. Il faut juste faire attention à ne pas freiner trop tard.

 

Couper/Freiner

 

Apprendre à bien freiner sur circuit moto

 

Sur circuit, on ne veut pas perdre de temps. Il ne faut pas avoir de phase où on ralentit : soit on accélère, soit on freine. Lorsque vous êtes sur le point de déclencher votre freinage, coupez les gaz. Ne le faites pas avant.

 

Régler ses suspensions

 

Quand on freine fort, la moto plonge vers l’avant. Il faut régler sa fourche pour que celle ci s’enfonce un maximum mais sans arriver en butée. Vous pouvez mettre un collier en plastique sur le tube de fourche pour voir jusqu’au la fourche s’enfonce. Il faut aussi penser à régler son amortisseur en conséquence.

 

Se redresser

 

Se redresser sur sa moto pour freiner sur piste

 

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais sur les motos de piste, il n’y a pas de feu stop. Et si vous roulez avec votre moto de route, vous aurez scotché votre feu pour ne pas en mettre partout en cas de chute.

Le gars derrière vous ne peut pas savoir que vous êtes en train de freiner, sauf si vous lui montrez en vous redressant. Cela permet aussi d’avoir plus de prise au vent et de vous ralentir plus vite.

 

Déhancher avant de freiner

 

Cela peut paraître étrange, mais à la fin du freinage vous aurez autre chose à penser que de sortir votre plus beau déhanché. Il vaut mieux donc anticiper et décaler votre postérieur en ligne droite avant d’amorcer votre freinage.

 

Serrer les cuisses

 

Le freinage en course moto

 

Si vous ne voulez pas vous retrouver avec le guidon dans les dents, serrez bien le réservoir avec vos jambes. Vous ne glisserez pas sur votre selle, et vous pouvez ainsi garder les bras bien souples, ne pas être crispé à l’attaque du virage.

Pensez bien à vous caler au fond de la selle pour mettre le plus de poids possible sur l’arrière de la moto pour limiter les stoppies.

 

Freiner fort

 

Sur piste, le but n’est pas de regarder le paysage, de ralentir gentiment mais de passer le moins de temps possible à faire un tour de piste.

 

Faire un freinage dégressif

 

…et quand on ne freine pas, on accélère. Donc pas le temps de ralentir tranquillement, vous cherchez à atteindre la vitesse optimale pour votre trajectoire.

Après un freinage fort et bref, vous allez vous inscrire en courbe tout en relâchant le frein pour atteindre le point de corde et vous préparer à réaccélérer.

À lire aussi : Pneu piste : c’est quoi ? Conseils aux débutants

 

En profiter pour doubler

 

Quoi de plus jouissif que de faire les freins à un camarade de roulage ou un adversaire pendant une course ? Freinez plus tard, plus fort, sur une trajectoire décalée… ça peut vous causer quelques sueurs froides mais vous serez devant !

 

Avoir des durites aviation

 

Durite avia meilleur freinage moto

 

Sur piste, vous allez souvent freiner fort. Si vous avez encore des durites d’origine, elles risquent de se dilater au fur et à mesure et de rendre votre freinage de moins en moins efficace.

Le moyen pour avoir un freinage constant est d’investir dans des durites avia. Bien entendu, il vous faut aussi un liquide de frein récent et des plaquettes en bon état.

 

Avoir un slip de rechange

 

Votre système de freins, vos suspensions, vos pneus sont réglés comme une horloge ? Vous avez la trajectoire et la position idéales ? Pourtant il est bon de ne pas débrancher tous les neurones au risque de se retrouver dans le bac. Et dans ce cas, il faut prendre ses précautions.

À lire aussi : Pneu piste : lequel choisir ? Conseils aux débutants

 

Conclusion

 

Et oui, la piste est différente de bien des manières. C’est effectivement le lieu où on peut pousser machine et pilote à fond, que ce soit en accélération ou en freinage. Le circuit est l’endroit où on peut tester les limites, mais faites attention car si la chute est (souvent) moins grave sur piste, ce n’est toujours pas une partie de plaisir.

Achetez vos pneus moto jusqu’à -40%

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus moto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !