Mon avis sur le pneu Battlax T31 (test en condition route)

Je suis de retour sur le guide Tiregom pour vous parler de mon expérience avec les pneus Bridgestone Battlax T31. Suite à un essai complet sur une année, je vous donne mon avis sincère sur le pneu Battlax sport-touring T31.

 

 

Avis et retour d'expérience sur le pneu moto Battlax T31

 

Essai du Battlax T31 en vidéo :

 

 

Conditions du test

Pourquoi choisir le Battlax T31 ?

Quand on doit choisir de nouveaux pneus pour son gros roadster ou sa sportivo-gt, on ne pense pas nécessairement à la catégorie des gommes « touring » en premier. Et pourtant, avec des performances et une plage d’utilisation toujours plus large, cette catégorie de pneumatiques a désormais toute sa place sur les roadsters et les motos les plus puissantes dédiées au voyage … et disons-le, même sur les sportives utilisées sur route !

Très loin des pneumatiques destinés aux routières d’il y a seulement une dizaine d’années qui misaient tout ou presque sur l’endurance, les pneus sport-touring modernes comme ces Battlax T31 sont capables d’endurer les pires conditions sur les gros roadtrips mais aussi de proposer des capacités sportives de haute volée.

Je vous explique tout ça dans le détail après avoir usé deux trains de Bridgestone T31 sur ma Yamaha MT-01 pendant l’année qui vient de s’écouler.

 

Pneu Bridgestone Battlax T31 avis

 

Le choix de la moto

Le choix de la MT-01 pour cet essai n’est pas anodin. Certes, malgré une partie cycle surprenamment sportive toutes proportions gardées (la MT01 a hérité de nombreux éléments des sportives de l’époque à laquelle elle a été conçue) ce n’est pas vraiment la moto qui permettra d’exploiter les énormes capacités sportives des T31 comme on le verra plus loin.

En revanche son poids et son énorme couple disponible dès les bas régimes sont réputés pour mettre à mal les pneumatiques.

L’idéal pour mettre ces Bridgestone sous pression !

 

Les conditions climatiques

J’ai eu l’occasion de rouler avec les T31 sous tout type de conditions météorologiques. De la canicule de ces derniers mois jusqu’aux routes verglacées de l’hiver.

À titre de comparaison – j’en parlerai également plus loin- cette machine était équipée de Pirelli Angel GT juste avant les Battlax. Selon mes critères de choix de pneus, il s’agit des concurrents directs des T31.

 

Test pneu Battlax T31 Bridgestone

 

Bridgestone T31 : le pneu multi-saisons

J’ai déjà eu l’occasion d’en parler : les gommes ont fait d’énormes progrès ces dernières années en matière de technologie.

Les T31 sont l’aboutissement de toutes ces innovations et une vraie vitrine technologique en la matière pour Bridgestone. Des pneus qui permettent de rouler toute l’année en toute sécurité, sur tout type de route avec un temps de chauffe minimal, vous en avez rêvé, le fabricant japonais l’a fait.

Inutile de tourner autour du pot, les T31 sont un modèle de polyvalence et c’est à mon avis leur principal point fort.

Même sur route froide et humide, la gomme arrive à passer au sol tout le couple du gros bicylindre avec un sentiment de confiance que j’ai rarement eu en 15 ans de moto.

Même si la prudence reste toujours de mise, les Bridgestone permettent de profiter de toute la puissance et du couple des machines les plus sportives en toute sécurité.

Les Battlax T31 sont conçus avec les derniers composés de polymères de la marque japonaise. Les gommes utilisent entre autres des taux de silice différents entre le pneu arrière et le pneu avant. La silice dans la gomme permet d’assurer un grip optimal par tout temps sur les revêtements glissants.

Résumons en quelques points.

 

Mon avis sur les performances du T31 :

  • Pneu polyvalent
  • Sécurité par tous les temps
  • Grip exceptionnel
  • Temps de chauffe minimal
  • Capacités sportives

 

Capacités sportives de haut vol

ADN sport-touring

C’est bien cette génération de pneus qui donne ses lettres de noblesse à la gamme « sport-touring ». Les Battlax T31 font en effet preuve de capacités sportives juste bluffantes – et pas seulement pour la catégorie à bien y regarder.

Comme je le disais en préambule, il s’agit du genre de pneus dont les possibilités offertes n’ont plus rien à envier aux montes sportives d’il y a quelques années.

Même avec une conduite très… « énervée », les limites des T31 seront très difficiles à atteindre (personnellement j’en suis bien incapable).

Le gros + par rapport à un pneu sportif ou un pneu piste homologué route comme les RS10R, c’est que sur route, le T31 sera bien plus sécurisant en cas d’imprévu (gravier, route humide au détour d’un virage sous une zone ombragée…) là où les flancs quasi-slick d’un pneu hypersportif sont beaucoup plus piègeurs.

 

Avis Battlax T31

 

Temps de chauffe

Ici même si les précautions d’usage sont toujours de mise, la gomme atteint sa température optimale très rapidement, même par temps froid et/ou sur route humide.

Seuls ceux ayant un (très) gros niveau en terme de conduite sportive et/ou l’intention d’utiliser leur machine sur piste de temps à autres pourraient se sentir limités par ces pneus.

En fin de compte les possibilités offertes par les T31 se rapprochent énormément de celles des pneus sport-route comme les S22 pour le commun des mortels… L’endurance en plus.

 

Les points à retenir sur l’aspect sportif du pneu :

  • Sécurité même en conduite sportive
  • Sécurité face aux imprévus de la route
  • Temps de chauffe rapide
  • Endurance remarquable

 

Durée de vie du pneu Battlax T31

De l’endurance, parlons-en.

Malgré le poids et l’énorme couple du moteur de la MT01, difficile de mettre à mal ces T31 au fil des kilomètres.

Certes ici dans le Nord les routes sont loin d’être celles qui mettent le plus à l’épreuve les gommes, néanmoins il est évident que l’usure se fait de façon très équilibrée, sur une machine qui a pourtant une très forte proportion à rendre les pneus « carrés ».

Même sur de longs trajets avec armes et bagages, les Bridgestone se montrent endurants et s’usent de façon très régulière.

Les Battlax T31 sont conçus en utilisant deux composés de gomme différents : plus résistant à l’abrasion sur la bande de roulement pour l’endurance et plus tendre sur les épaulements pour favoriser le grip sur l’angle.

De plus, la carcasse du pneu emploie les dernières technologies du fabricant, qui permet de renforcer la rigidité et de diminuer les écarts de température dans sa structure. Ce qui a pour résultat non seulement une usure régulière mais aussi une meilleure capacité d’absorption des chocs, et donc de proposer toujours plus de confort.

 

À retenir sur la longévité :

Des pneus qui durent longtemps et une usure homogène même sous la contrainte.

 

Témoignage pneu Battlax T31 Bridgestone

 

Battlax T31 vs Pirelli Angel GT

Le parallèle avec les pneumatiques de chez Pirelli est un peu le même que celui que j’avais fait lors de mon essai des Bridgestone RS10R, que je comparais alors aux Pirelli Supercorsa.

Et je pourrais également faire le même avec l’ensemble de la gamme Pirelli que je connais bien comme entre les Diablo Rosso 3 et les S21 : les Bridgestone sont des pneus globalement plus endurants et qui mettent plus rapidement en confiance. En comparaison les Pirelli (des pneus également exceptionnels) se montrent moins endurants mais font preuve de davantage de vivacité.

Comprenons nous bien : à l’attaque les T31 se montrent redoutables, mais restent un poil moins vifs sur les changements d’angle. De même la remontée d’information au guidon est légèrement plus « riche » chez les Italiens.

En revanche les T31 sont clairement supérieurs en terme de polyvalence et de mise en confiance. Un pneu à mettre entre toutes les mains -et sur toutes les routes !- tant il se montre facile et sécurisant.

 

Mon avis sur les Battlax T31

Les Bridgestone Battlax T31, le pneu moto ultime ? Eh bien on en est probablement pas loin !

Toutes catégories confondues, il s’agit en tout cas des pneus du fabricant japonais qui proposent le plus de polyvalence.

Un grip optimal tout au long de l’année, de l’endurance même sur les machines lourdes, coupleuses et puissantes et des capacités sportives surprenantes… les T31 savent tout faire et ne prennent jamais en défaut, même dans les pires conditions.

L’équilibre est le maître mot de ces pneus sport-touring, à tel point que je les recommande pour n’importe quel type de machine.

Seuls ceux qui ont des besoins particuliers, comme une utilisation sur piste de façon régulière par exemple, pourraient ne pas y trouver leur compte. Pour une utilisation sur route « classique » et préférence pour une autre marque mise à part, les T31 ne vous décevront pas.

 

Nos autres articles sur les pneus Battlax T31 :