Test Michelin Crossclimate : découvrez les résultats

Vous hésitez à acheter un pneu Crossclimate ? Avant de faire votre choix, lisez le récapitulatif des tests effectués sur ce pneu été certifié hiver.

 

Essai du pneu 4 saisons Michelin Crossclimate

 

Pneu Crossclimate, pour quels types de conducteurs ?

Avant d’aborder plus en détails les résultats des tests indépendants réalisés sur ce pneumatique, il est bon de rappeler que le fabricant l’a conçu pour les automobilistes se déplaçant « en régions tempérées », c’est-à-dire avec des conditions hivernales modérément « agressives ».

Autrement dit, si vous circulez le plus souvent en montagne, et/ou dans les pays nordiques, n’attendez pas du CrossClimate le niveau d’un pneu hiver premium, tel que l’Alpin 5, par exemple. De fait, sur la neige épaisse, la profondeur des sculptures du CrossClimate étant moins marquée, son pouvoir directionnel s’en trouve réduit.

 

Résultats des tests du pneu Crossclimate

Pour autant, il reste beaucoup plus efficace que n’importe quel pneu strictement « été » comme le démontre la vidéo test ci-dessous. Cette précision apportée, le CrossClimate peut s’enorgueillir de très bons résultats globaux.

De fait, quelle que soit la température et la météo, il se rapproche du niveau des produits « spécialisés » de chez Michelin, ceux-ci comptant parmi les meilleurs pneus au monde. Certes, les distances de freinage sont légèrement plus longues qu’un pneu été tel que le Primacy 3, aussi bien sur le sec que le mouillé, et le ressenti au volant n’atteint pas le même degré de finesse.

 

 

Points forts et points faibles

Toutefois, le CrossClimate n’a pas vocation à être utilisé sportivement, et cette sensation à peine perceptible de flou dans les changements d’appui n’a rien de rédhibitoire. À vrai dire, pour peu qu’on le considère pour ce qu’il est, à savoir un pneu d’une polyvalence inégalée, son diagramme de performances s’avère d’une remarquable homogénéité – avec notamment un excellent niveau de sécurité sous la pluie.

De surcroît, les essais de long terme font état d’une durée de vie appréciable, et bien supérieure à la plupart des autres pneus 4 saisons du marché. La « formule secrète » utilisée pour la gomme du CrossClimate est bien entendu jalousement gardée par Michelin, mais le fait est que ce pneu présente également une faible résistance au roulement, gage de consommation en carburant maîtrisée.

À ce propos, notons qu’au niveau des critères d’évaluation européens des pneumatiques, le CrossClimate présente un bilan flatteur, aussi bien pour ce critère de consommation que de freinage sur le mouillé et de bruits de roulement. La note exacte dans chacune de ces catégories dépend bien sûr des dimensions des pneus, et de l’indice de vitesse associé, mais si l’on prend l’exemple du 225/55 R18, le CrossClimate est en « B », « B », et 69db – soit des performances tout à fait respectables dans l’absolu, et remarquables pour un pneu « all season ».

 

Nos autres articles sur les pneus :