Tuto moto : monter un pneu moto neuf soi-même

Dans cet article du guide moto, Xavier et Séb, de la Poirsouille Endurance Team, vous expliquent comment changer vous-même vos pneus achetés sur internet (ou ailleurs) !

Tuto vidéo : changer ses pneus moto étape par étape

 

 

Pourquoi monter ses pneus moto soi-même ?

 

Lorsque nous nous sommes mis à la piste, nous avons du faire face à une réalité : on doit souvent changer ses pneus. Pour nous, un train faisait 3 ou 4 journées de roulage. Et des fois, il fallait jongler entre les trains de pneus pour ne pas avoir à en changer au milieu d’un week-end.

Comme tout le monde, nos premières gommes ont été montées par des professionnels. Il fallait prendre rendez-vous, poireauter et payer 30 euros. Alors on s’est dit banco, et on a acheté de quoi changer les pneus tout seuls. On a mis plus de deux heures pour le premier pneu. Et quelques litres de sueur. Mais une fois le coup de main pris, en 45mn on fait un train complet.

Maintenant qu’on peut acheter ses pneus sur internet, la question se pose encore plus. Certes, il y a des centres de montage, mais ce n’est pas toujours pratique, que cela soit au niveau des horaires, ou tout simplement parce qu’il est galère d’apporter sa moto ET ses pneus en une seule fois.

Et il y a toujours le coût. Même si certains monteurs ne prennent pas trop cher, d’autres se font plaisir si le pneu ne vient pas de chez eux. Si vous changez souvent vos pneus, la facture peut rapidement devenir salée.

 

Le matériel du parfait petit monteur de pneus

 

Pour monter un pneu moto chez soi il faut des outils spécifiques comme une décolleuse, des plombs, un démonte pneu

 

Niveau matériel, on ne va pas se leurrer, il faut investir un peu. Mais pas autant qu’on pourrait le croire.

Dans les grosses dépenses, il faut compter le compresseur. Il servira aussi à faire la pression de tous vos véhicules, voire faire de la peinture, dépoussiérer et bien d’autres choses encore. Il faut aussi une décolleuse, qui servira à… décoller le pneu de la jante.

Vous devez prévoir une équilibreuse à pneu, des démonte pneus, des protège jantes et un démonte obus. Plus quelques consommables comme de la graisse à pneu et des plombs d’équilibrage. Cela peut sembler beaucoup, mais nous avons rentabilisé notre investissement en montant 24 pneus. Soit 12 trains.

Alors si vous avez envie de sauter le pas, vous êtes au bon endroit : on va vous expliquer comment faire, et on a même fait une vidéo pour vous montrer.

En résumé, il vous faut

  • Un compresseur
  • Une décolleuse
  • Une équilibreuse à pneu
  • Des démonte pneus
  • Des protège jantes
  • Des démonte obus
  • De la graisse à pneu
  • Des plombs d’équilibrage

C’est bon, vous avez tout ? On continue !

 

Démonter la roue

 

Changer une roue de moto

 

La première étape est de démonter la roue. Rien de bien sorcier. Il faut juste regarder où sont placées les entretoises qui sont entre la roue et la fourche ou le bras oscillant. Ces facétieuses petites pièces ont tendance à tomber et se cacher dans les coins.

 

Déshabillage de jante

 

Le pneu est plein d’air, ça vous le savez. Et pour changer un pneu, il faut commencer par le dégonfler.

La meilleure méthode est de démonter l’obus. Mais qu’est ce que l’obus ? C’est la petite pièce métallique située dans la valve. Il permet de garder l’air dans le pneu par défaut, et si on appuie sur le bout, on peut mettre ou retirer de l’air. Et pourquoi appelle-t-on ça un obus ? Parce que quand on le retire, la pression contenue dans le pneu a tendance à l’envoyer fort, très fort.

 

Démonter l'obus pour monter les futurs pneus

 

En parlant de valves, si vous changez vos pneus, profitez-en pour passer à des valves coudées : plus besoin de les changer à chaque fois que vous changez de pneu et c’est teeeeeeeeellement pratique.

Lorsque le pneu est vide, on le décolle de la jante avec la décolleuse. On pense bien à faire ça des deux côtés.

Pour retirer le pneu, le gras c’est la vie. Donc on graisse le bord du pneu, on met les protège jantes pour ne pas abîmer la peinture et on glisse un démonte pneu entre la jante et le pneu. Et on soulève le démonte pneu.

On recommence avec un deuxième, puis un troisième. On retire alors le démonte pneu du milieu pour continuer sur le bord.

 

Démonter les anciens pneus moto

 

Une fois qu’on a fait le tour du pneu, on peut s’attaquer à l’autre face. On procède de la même manière, sauf qu’on peut finir avec ses petits bras et un peu de barbarie pour complètement sortir le pneu.

 

Maintenant, on met la gomme

 

Pour monter le nouveau pneu, on rajoute un peu de gras. On vérifie que le pneu est dans le bon sens en s’aidant de la flèche sur le flanc, et de celle qui est sur la jante. On ne rigole pas, ça nous est déjà arrivé. C’est aussi déjà arrivé à des pros.

On rentre le premier côté en appuyant. Le deuxième côté est un peu plus complexe : il faut rentrer la moitié du pneu à la main, appuyer sur la partie rentrée avec un genou pour l’empêcher de sortir, puis rentrer le reste à l’aide de démonte pneus.

Le secret est d’y aller petit à petit. En voulant être trop gourmand, on risque surtout de perdre du temps.

 

Changement de pneus moto

 

Le pneu est en place, mais il n’est pas gonflé, et surtout il n’adhère pas encore à la jante. On va donc claquer le pneu : à l’aide du compresseur, on fait monter la pression jusqu’à ce que les côtés se plaquent aux bords de la jante. On entend alors deux « clacs » sonores et très satisfaisants.

En retirant l’embout du compresseur, l’air s’échappe mais le pneu est prêt. Il ne reste qu’à revisser l’obus puis à gonfler le pneu à la pression appropriée.

 

Faire la bonne pression quand on changer de pneu moto

 

Une question d’équilibre

 

Puis vient le temps de l’équilibrage. Quand on roule vite, voire très vite, une différence de poids de l’ensemble pneu/roue peut se faire sentir. C’est pour cela qu’on équilibre le pneu. L’idée étant de trouver le point lourd, et de mettre des poids à l’opposé pour contrebalancer.

Pour cela, on a besoin d’une équilibreuse. On met la roue, et on laisse tourner. Si elle s’arrête toujours au même endroit, on met des poids. Et on recommence.

Une fois le pneu équilibré, il suffit de remonter la roue. On procède comme pour le démontage… mais à l’envers. Pensez bien à actionner votre frein une fois ou deux pour être sur qu’il soit remis en place.

 

changer un pneu moto soi-même

 

Il ne vous reste plus qu’à roder les pneus.

Achetez vos pneus moto jusqu’à -40%

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus moto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !