Témoin d’usure pneu : comment ça marche ?

Vous avez déjà entendu parler du témoin d’usure mais vous ne savez pas comment l’utiliser ? Pourtant, c’est la meilleure façon de savoir sur vos pneus sont usés ! Voici tout ce que vous devez savoir sur le témoin d’usure des pneus.

 

 

Comment utiliser le témoin d'usure des pneus ?

 

Témoin d’usure pneu : définition

Définie par une réglementation européenne, la limite d’usure légale des pneus été est de 1,6 mm. Il faut entendre par là que si un conducteur ne se plie pas à cette norme, il encourt une amende pour pneu usé ou une immobilisation du véhicule infligé lors d’un contrôle routier par les forces de l’ordre. L’usure des pneus peut également faire l’objet d’une contre-visite pour pneus usés lors d’un CT.

 

À quoi sert-t-il ?

Comme il est difficile de deviner comment et quand la limite légale sera atteinte, les propriétaires de voitures s’aident du témoin d’usure. Ainsi, lorsque le niveau de la bande de roulement a atteint celui du témoin d’usure, la gomme est à 100 % usée. Il faut changer alors changer vos pneus au plus vite.

 

À quoi ressemble-t-il ?

Il ressemble à un petit pavé en caoutchouc.

 

Temoin d'usure pneumatique

 

À la recherche du témoin d’usure !

Où est-il situé sur mon pneu ?

Se trouvant normalement au niveau de la bande de roulement et dans les rainures longitudinales, les témoins d’usure possèdent une hauteur correspond à 1,6 mm et ils sont disposés à des intervalles différents sur toute la surface de la bande de roulement.

Pour repérer les témoins d’usure, certaines marques ont prévu sur le flanc du pneu des indications comme le sigle TWI (Tread Wear Indicator), le logo du manufacturier ou un triangle.

 

Y’en a-t-il toujours un ?

Oui ! Tous les manufacturiers ont prévu des indicateurs d’usure sur leurs pneus. Si la grande majorité a adopté le système du pavé en caoutchouc, certains ont trouvé d’autres astuces pour prévenir le conducteur lorsqu’il est temps de changer ses pneus.

Chez Nokian, ils ont préféré utiliser des chiffres gravés sur la bande de roulement. Les chiffres représentent l’échelle d’usure et ils s’effacent au fil des kilomètres.

 

Système mesure usure pneu Nokian

Crédit photo : Nokian

 

Est-il au même endroit pour les pneus été que les pneus hiver ?

Non. Les indicateurs d’usure ne sont pas les mêmes pour les pneus été et les pneus hiver. En effet, dans certains pays européens comme l’Autriche, la Croatie, l’Andorre ou encore la Serbie, ils imposent une profondeur de sculpture minimale de 4 mm pour un pneu hiver.

Les manufacturiers comme Michelin ont donc ajouté un témoin sous forme de flocon de neige sur leurs pneus neige. Ce témoin d’usure de pneu Michelin dispose d’une hauteur de 4 mm. Lorsque le flocon aura totalement disparu, le conducteur doit le remplacer en vue d’un recyclage de pneu.

 

Comment vérifier l’usure du pneu avec le témoin ?

  • Étape 1 : localiser le sigle de référence sur le flanc (triangle, logo ou TWI)
  • Étape 2 : repérer le témoin d’usure situé sur la bande de roulement à partir de ce sigle
  • Étape 3 : si la bande de roulement se trouve au même niveau que l’indicateur d’usure, il faut vite remplacer la gomme.

N.B : Pour une conduite sécuritaire, il est plus judicieux de changer le pneu lorsque la profondeur des rainures est de 2 mm.

 

Ce qu’il faut retenir

Le témoin d’usure est le moyen le plus simple et le plus visuel pour vérifier l’usure des pneumatiques.

N’attendez donc pas que vos pneus atteignent la limite légale, car il y va de votre sécurité. Mise à part l’usure, sachez également qu’un pneu doit être remplacé lorsqu’il présente une usure anormale ou lorsque la gomme est endommagée.

 

Nos autres articles sur l’usure des pneus :