Test du Michelin Primacy 3 : découvrez les résultats

Vous êtes en quête d’un pneu ultra sécuritaire pour votre voiture ? Découvrez les tests avant d’acheter le pneu Michelin Primacy 3

 

Test et essai comparatif du pneu Primacy 3

 

Résultats des tests Primacy 3

Le magazine auto ADAC a mentionné plusieurs fois le Michelin Primacy 3 comme l’une des références de son segment, lui octroyant même la première place de son classement annuel en 2015.

 

Polyvalence

Pour le jury, cette victoire découlait de la polyvalence remarquable du Primacy 3, capable de maintenir une liaison parfaite avec le bitume, y compris dans des conditions difficiles de forte pluie ou de chaleur extrême.

 

Durée de vie

Par rapport à ses principaux concurrents, la longévité supérieure de plus de 10 000 km – pour une utilisation classique – a aussi séduit de nombreux experts indépendants.

 

Freinage

De surcroît, les tests du TÜV Süd allemand et de l’espagnol IDIADA ont mis en avant des distances de freinage véritablement excellentes. Par rapport à un pneu « non-premium », à 80km/h sur le sec, l’écart dépasse parfois les 4 mètres, et il est encore favorable de plus d’un mètre avec de nombreux « adversaires » de la même catégorie. Sur le mouillé, le Primacy 3 se positionne fréquemment sur les podiums des différents essais réalisés, et pas uniquement au moment de stopper.

 

Virages

En effet, avec les aides électroniques déconnectées pour ne pas fausser les résultats – essentiellement l’antidérapage ESP – une voiture « chaussée » de 4 pneus Michelin Primacy 3 peut franchir une courbe 2 à 5 km/h plus vite qu’avec une monte concurrente. Ce delta peut sembler faible, mais si vous êtes surpris par un virage qui se referme, un jour de pluie battante, ce peut être la différence entre quelques sueurs froides et un accident.

 

Consommation de carburant

Fait remarquable, lorsque le Primacy 3 a été mis en confrontation avec des pneus dits « verts » ou « éco », qui ont été spécifiquement conçus dans le but de réduire la résistance au roulement – pour diminuer les consommations et les émissions polluantes – il s’en sort très bien. Ainsi, seul 0.1l par 100km le sépare de l’excellent Michelin EnergySaver, ce qui correspond à une surconsommation à peine perceptible. Le terme de « super pneu » est parfois un peu galvaudé, mais par bien des aspects, le Primacy 3 le mérite.

 

Pneu auto-réparant

Il se révèle en outre particulièrement résistant, car lors des essais portant sur sa technologie SelfSeal, des clous n’ont pas été capables d’en venir à bout. Si cela peut vous éviter d’avoir à changer de roue sur le bord de la route, ou de vous rendre au garage pour le faire, c’est votre sécurité et votre budget qui en ressortiront gagnants.

 

Résumé des tests Michelin Primacy 3 :

  • Durée de vie supérieur à celle des concurrents
  • Consommation faible (comparable à un pneu éco)
  • Distance de freinage réduite sur bitume mouillé et su sel
  • Technologie réparante en cas de perforation

 

Nos autres articles sur les pneus :