Quelles sont les sous-marques de pneus Michelin ?

La notion de « sous-marque » est souvent perçue de façon péjorative. Cela n’est pourtant pas forcément juste lorsque l’on parle de pneumatiques. Cet article explique quelles sont les sous-marques du manufacturier Michelin et quels sont leurs avantages.

 

 

 

Quelle sous-marque Michelin choisir ?

 

Qu’est-ce qu’une sous-marque Michelin ?

Une sous-marque Michelin est un fournisseur de pneumatiques qui appartient au groupe Michelin. Moins connues, ces marques proposent des produits moins chers. De plus en plus d’automobilistes se tournent ainsi vers ces marques afin de réaliser des économies avec des pneus au rapport qualité/prix très intéressant. Mais que penser de la qualité de ces produits ? Sont-ils simplement des pneumatiques « low cost » ?

Vous serez peut-être étonné de savoir qu’en règle générale la qualité est au rendez-vous ! En effet, puisqu’ils appartiennent au groupe Michelin, ces fabricants bénéficient du retour d’expérience et du savoir-faire du leader français en matière de gommes et des matériaux utilisés. Ces sous-marques intègrent également dans leurs produits certaines technologies spécifiques à la marque française. Ainsi, certaines sous-marques proposent des pneumatiques haut de gamme, de haute qualité voire UHP (Ultra Haute Performance). Leurs produits sont souvent bien classés dans les études comparatives. Certaines sous-marques ont même gagné un niveau de notoriété qui ferait presque oublier le fait qu’elles appartiennent à la marque Bibendum.

 

Liste des sous-marques du groupe Michelin

Le groupe Michelin possède sept sous-marques principales de pneumatiques :

  • BF Goodrich : ce manufacturier américain, créé en 1870, a rejoint le groupe Michelin en 1990. Il est spécialisé dans le marché du 4×4 où ses pneumatiques sont connus comme faisant partie des meilleurs.
  • Kleber : sous-marque à la notoriété montante, elle a été créée en 1911. En 1981, elle a rejoint le groupe français. Les pneumatiques Kleber sont notamment réputés pour leur solidité et leur tenue de route.
  • Kormoran : manufacturier polonais, il appartient à Michelin depuis les années 2000. Il propose des produits d’entrée de gamme.
  • Riken : manufacturier japonais, il appartient à Michelin depuis 1992.
  • Tigar : filiale à 100 % du groupe Michelin depuis 2009, cette marque serbe fabrique des pneus pour sa propre marque mais également pour Riken et Kormoran.
  • Uniroyal : cette marque a été rachetée par Michelin en 1990. Toutefois, en dehors de l’Amérique du Nord où Michelin garde la main, le reste des activités de la marque (en Europe par exemple) sont gérées par le groupe Continental.
  • Achilles : ce manufacturier indonésien a été racheté par Michelin en 2019. Achilles possède également ses propres sous-marques (elles-mêmes rachetées par Michelin) comme Corsa ou Strada.

 

Enfin, pour être précis, il existe d’autres sous-marques, plus méconnues, du groupe Michelin telles que Taurus, Warrior et Orium. Elles sont moins distribuées en France.

 

À retenir

Bien entendu, la marque Michelin fait toujours office de référence. Toutefois, les sous-marques du groupe Michelin méritent d’être connues. En effet, si, pour des raisons de budget, vous ne souhaitez pas acheter des pneumatiques Michelin, nous vous conseillons alors de vous tourner vers ses sous-marques, notamment Kleber et Uniroyal, les meilleures d’entre-elles.

 

Nos autres articles sur les pneus :