Assurance auto : vos pneus sont-ils assurés ?

Obligation légale, la souscription à une assurance auto permet au minimum à un conducteur de se prémunir des dommages qu’il peut causer à autrui. Il est toujours difficile de cerner ces garanties et de savoir si elles couvrent le véhicule dans son ensemble, jusqu’aux pneus ! Dès qu’il s’agit de réglementation, les automobilistes peuvent être vite perdus. Pas de stress, Tiregom vous en dit plus dans cet article. 

Problème de pneus : risque d’accident

 

Oui, la garantie pneus est aussi importante que la garantie incendie ou celle des dégâts accidentels causés à la voiture. Souscrire une garantie pneumatique revient à assurer la tranquillité d’esprit au volant, car tout peut arriver au mauvais endroit, au mauvais moment : crevaison, choc contre les trottoirs, etc.

Les statistiques vont nous en dire plus, puisque selon les données recueillies en 2003 par la sécurité routière en France, 9 % des accidents mortels sur autoroutes sont liés aux problèmes de pneus.

Alors, assurez-vous vos pneus ?

Si vous n’avez pas encore décidé, voyons si votre assurance auto actuelle couvre bien vos pneus. Si ce n’est pas le cas, quelle solution s’offre à vous ?

 

Votre assurance auto couvre-t-elle vos pneus ?

 

Afin de déterminer ce que l’assurance voiture couvre, il convient évidemment de l’éplucher de manière générale. Les couvertures de l’assurance auto sont classées généralement en 3 formules de base et elles peuvent ensuite se décliner en plusieurs offres afin de s’adapter à chaque besoin.

 

Assurance auto : la responsabilité civile

 

Ainsi, la garantie obligatoire est celle de la responsabilité civile. Tous les conducteurs doivent souscrire ce type de garantie auprès d’un assureur de son choix. Elle ne protège ni le conducteur ni son véhicule, mais plutôt les « tiers », lorsqu’ils sont victimes matériellement ou corporellement.

Il est possible d’associer à ce type de garantie, une autre formule incluant cette fois-ci la protection du véhicule. Cette assurance complémentaire couvre les dommages causés au véhicule du conducteur.

La garantie établie sera en fonction du niveau de dommage. Vous pouvez souscrire une garantie dommage collision vous permettant de recevoir une indemnisation si le coupable est identifié. Celui-ci peut être un autre véhicule, un piéton ou un animal dont le propriétaire est identifié.

 

Assurance auto : la garantie dommage accident

 

La garantie dommage accident est une formule beaucoup plus rassurante, car elle couvre les dégâts même en l’absence de coupable. D’autres couvertures peuvent s’ajouter, s’agissant entre autres de la garantie bris de glace, de la couverture vol ou tentative de vol de la voiture, mais aussi de la couverture incendie et explosion.

Pour l’indemnisation d’un vol ou d’une tentative de vol, il vous appartient en tant qu’assuré d’en apporter la preuve matérielle.

Les compagnies d’assurance sont souvent exigeantes lorsqu’il s’agit de déterminer le montant de l’indemnisation. C’est pourquoi elles envoient des experts indépendants pour examiner les véhicules concernés.

 

Assurance auto : la garantie tous risques

 

Enfin, la dernière formule englobe en plus des garanties citées précédemment, d’autres couvertures qui s’étendent sur n’importe quel type de dommages ainsi que les frais qui en découlent. C’est la garantie « tous risques ».

Celle-ci couvre tous les dommages accidentels causés à la voiture que son conducteur soit responsable ou non, que le tiers soit identifiable ou non.

Pour vous donner une idée de l’étendue de cette couverture, elle peut indemniser les frais ou dommages engendrés par le fait que vous aviez prêté votre voiture à une autre personne (prêt du volant) ou par un vol de GPS, d’autoradio, des biens présents dans la voiture, des pneus ou de jantes, lesquels sont qualifiés d’accessoires. Votre décès ou votre invalidité causée lors d’un accident peut aussi être indemnisée par l’assureur dans le cadre d’une garantie dommages corporels en votre personne.

Astuce Tiregom

Le « tous risques » varie cependant d’un assureur à un autre et il vous appartient de vérifier chacun des éléments prévus dans ce type de garantie. N’oubliez jamais de vérifier les étendues des garanties déterminées dans les conditions particulières du contrat.

Quelle garantie choisir pour les pneus ?

 

Nous pouvons ici constater que seul le vol de pneus est couvert par l’assurance tous risques. Ceci peut s’expliquer par le fait que la plupart des assureurs assimilent la crevaison de roues comme une faute d’inadvertance et n’ouvre donc droit à aucune indemnisation.

Certains pensent même que la durée de vie des pneus est bien trop courte pour qu’ils soient couverts. Si votre assurance auto ne prend pas en charge vos pneus, mieux vaut souscrire à une assurance pneu.

À lire aussi : Tout savoir sur l’assurance pneu Tiregom.

 

Crevaison : l’assurance voiture prend-elle en charge ?

 

Assurance voiture prise en charge crevaison des pneus

 

Les compagnies d’assurance n’incluent pas systématiquement une garantie pneumatique même dans un contrat « tous risques ».

Aussi, les assurés oublient parfois ce détail alors que les risques liés aux pneus peuvent être conséquents, surtout au niveau du budget.

En cas de crevaison par exemple, appeler un service de dépannage peut être coûteux et la situation peut se compliquer si le souci survient pendant la nuit. Le pire des cas serait une crevaison entraînant un grave accident.

 

La prestation d’assistance ou assurance zéro kilomètre

 

La solution que proposent les compagnies d’assurance dans ces cas là est la prestation d’assistance. C’est une garantie à part entière dont l’objectif est non de réparer les dégâts provoqués par la crevaison, mais d’apporter une aide immédiate à l’assuré. Certains prestataires appellent ce service « assurance 0 km ». Ce type de garantie permet donc à l’assuré de bénéficier d’une assistance pouvant être classée en 3 formules :

  • Assistance dépannage qui peut prendre la forme de l’envoi d’une équipe de dépannage sur le lieu, du remorquage de la voiture, du transport et de l’hébergement de l’automobiliste et des passagers, de l’envoi de pièces de rechange ou d’un prêt de voiture de remplacement.
  • Assistance médicale en cas d’accident : prise en charge des frais médiaux et d’hospitalisation en cas d’accident, envoi d’ambulance…
  • Assistance décès : rapatriement des corps en cas de décès, prise en charge des funérailles, assistance juridique et psychologique des familles des victimes.

 

La prise en charge de l’assistance zéro kilomètre est alors très étendue, puisqu’elle considère aussi bien les pannes et la crevaison qu’un accident.

Faites attention !

Soyez vigilant quant à la dénomination de ce type de contrat d’assurance. Certes, il y a bien des compagnies qui proposent la prestation d’assistance, mais qui prévoient dans les clauses une certaine franchise kilométrique souvent limitée à 50 kilomètres. Ceci signifie que si vous avez eu une crevaison à 45 kilomètres de chez vous et même pendant la nuit, l’assistance ne s’applique pas.

Pour éviter cette situation assez cruelle, veillez à bien étudier votre contrat d’assistance. Avec la précision « 0 km », même si vous avez des pneus crevés en bas de chez vous, tous les frais inhérents au dépannage sont à la charge de l’assureur. Vérifiez toutefois les exclusions, car il se peut que l’assurance puisse se retirer si la crevaison est due à une usure des pneus, chose que vous êtes censé vérifier avant de vous aventurer sur la route.

 

La garantie pneu

 

Pratique aussi courante qu’efficace, la garantie pneu proposée par les installateurs et revendeurs pneumatiques peut également couvrir la crevaison. Cette garantie spéciale s’accompagne de plusieurs volets pouvant couvrir :

  • les dommages tels que la crevaison et le choc contre les trottoirs,
  • le vandalisme incluant le vol et les diverses dégradations,
  • l’assistance en cas de crevaison ou panne d’essence.

La clause de contrat pneumatique varie cependant en fonction des prestataires et la condition reste l’achat des pneus chez l’installateur. Quant à son tarif, il dépend de la marque et du modèle de la voiture ainsi que du nombre des pneus concernés.

 

Pneu usé : le conducteur est-il en tort en cas d’accident ?

 

Les assureurs sont très à cheval sur les normes et n’hésitent pas à soulever le cas pour se retirer d’une indemnisation. Cependant, afin de les plaquer et de préserver votre image de « victime » à leurs yeux, respectez les réglementations en matière de pneus !

L’article R314-1 du Code de la route définit la nature et l’état du pneumatique à avoir. Vous pouvez aussi vous référer à l’arrêté du 30 septembre 1997 portant sur les conditions d’utilisation des pneumatiques, dont l’article 9.3 définit la profondeur minimum de la sculpture de la gomme qui est de 1,6 millimètre.

L’article 3 prévoit quant à lui l’interdiction de monter des pneumatiques de types et de structures différents sur le véhicule.

 

Pneu lisse amende

 

Le pneu usé peut vous faire sauter votre couverture dommage, même en cas d’accident non responsable. C’est ainsi qu’une jurisprudence, datant de 2011 dans une affaire rendue en Cour de cassation, a ôté un automobiliste blessé de ses droits à indemnisation pour avoir roulé à plus de 100 km/h sur une autoroute mouillée avec des pneus usés à 50 %. Tout automobiliste se doit de connaître la réglementation en matière de pneumatiques pour toujours rouler en sécurité.

Et si vos gommes sont usées, n’attendez pas pour en acheter des neuves. Le comparateur Tiregom vous aide à trouver vos nouveaux pneus au meilleur prix.

 

Vandalisme : les pneus sont-ils couverts ?

 

Vandalisme assurance voiture pneus crevés

 

La voiture en stationnement s’expose facilement à des actes qualifiés de vandalisme. Aussi, les conséquences sont fâcheuses comme le fait de se retrouver avec une portière enfoncée, une rayure sur l’aile du véhicule ou encore un rétroviseur cassé. L’assurance auto tous risques peut très bien couvrir ces dommages.

Il en est de même du vandalisme effectué sur les pneus. Si vous avez surpris quelqu’un en train de crever votre pneu ou si vos pneus ont disparu, votre assurance tous risques peut se charger de les indemniser à condition que vous déposiez une plainte auprès de la gendarmerie. Grâce à l’enquête policière et aux examens d’un expert indépendant, la valeur de l’indemnisation sera déterminée. Sinon, les dommages seront à votre charge.

Outre l’assurance voiture, la garantie pneu proposée par les installateurs peut également couvrir les dommages occasionnés par le vandalisme de vos pneus.

Conclusion

Les pneus sont aussi bien vitaux pour votre véhicule que pour vous ! Ne les négligez pas. L’assurance voiture peut prendre en charge les pneumatiques, mais il vous appartient de bien cadrer vos besoins. Pour cela, n’hésitez pas à comparer les offres d’assurances et à demander à ce qu’on vous explique en détails les conditions et les exclusions au contrat pour éviter les surprises.
En effet, lorsqu’un sinistre survient et que si vous êtes en tort, en plus d’être lésé vous risquez de cumuler des malus qui peuvent se répercuter sur le montant de votre prime d’assurance.
Changez vos pneus lorsqu’ils sont usés et entretenez-les en vérifiant au quotidien leur pression, car sachez qu’un pneu sous-gonflé risque de s’éclater en cas de surcharge.

Assurez vos pneus

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus auto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !