Cédric, le Moniteur Hors Des Clous (LMHDC)

Présentation

Bonjour à toi cher lecteur de Tiregom, je me nomme Cédric, j’ai 36 ans et je suis Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (ECSR ou plus simplement moniteur d’auto-école) depuis près de 10 ans. Je fais partie des « experts Tiregom » depuis mai 2017.

Je suis également auteur du site « Le Moniteur Hors Des Clous ! » où je livre mes analyses et réflexions concernant l’actualité de la sécurité routière, et où je dispense mes conseils (plutôt orientés moto, mais pas seulement). Je profite de mes connaissances réglementaires et techniques afin d’apporter des éclaircissements concernant les sujets parfois très -trop ?- complexes qui régissent notre conduite et le partage de la route. À chaque article, je donne les clés aux lecteurs leur permettant de mener leur propre réflexion sur des sujets parfois polémiques. Enfin, je suis également testeur de matériel et équipement moto.

Ses motos

 

Les motos, parlons-en ! J’ai la chance d’être propriétaire de 5 machines :

  • Suzuki GS500E de 2003, une ex-moto école, prochainement restaurée
  • Yamaha MT01 de 2006 : un gros twin de 1700cc au couple énorme, dans un cadre de roadster
  • Yamaha YZF-R6 de 2008 : Une moto de compétition explosive tout juste homologuée pour la route. Conservée en vue d’un retour sur piste
  • Ducati Streetfighter 1098 de 2009 : Roadster dérivé d’une hypersportive Ducati à « l’ancienne » : embrayage à sec, aucune assistance, 155cv pour juste un peu plus de 165kg. Une machine sans filtre qui nécessite du doigté.
  • Ducati Diavel de 2011 : une machine qui cache très bien son jeu avec un penchant pour les accélérations style dragster et des possibilités au delà de tout soupçon.

 

Son style de conduite

 

J’ai plutôt tendance à rouler « zen », soignant les trajectoires et accélérations, roulant sur le couple plutôt qu’en allant chercher la puissance dans le haut du compte-tour. J’évite tant que possible les autoroutes et voies rapides pour privilégier les petites routes de campagne. Je roule toute l’année et par tous les temps.

 

Ses pneus

 

Concernant les pneus, ma préférence va aux montes privilégiant le grip et le feeling, quitte à sacrifier un peu l’endurance. Le fait de répartir l’usure entre plusieurs motos permet également de limiter l’impact financier de pneus s’usant trop rapidement.
J’ai une très grosse préférence pour Pirelli, qu’il s’agisse des Angel GT (pneus sport-touring) équipant la MT01, les Diablo Rosso 2 et Diablo Rosso 3 (Sport-route) sur le Diavel ou les SuperCorsa SC1/2 (hypersport) présents sur la R6.

 

Portrait chinois

 

Si j’étais un animal, je serais un chat
Si j’étais une couleur je serais rouge
Si j’étais un film, je serais Burt Munro
Si j’étais un moment de la journée, je serais la nuit

 

Suivez-le !

Vous pouvez me retrouver sur mon site « Le Moniteur Hors Des Clous ! » (abrégé LMHDC)
Sur FaceBook
Sur Twitter (où je suis le plus actif)
Sur Google+ 
Sur Youtube

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !