Pneus hiver moto/scooter : lesquels choisir ?

À l’approche de l’hiver, une question revient sans cesse : quid des pneus hiver pour mon deux-roues ? Si dans le milieu de l’automobile le pneu hiver est répandu, il en va tout autrement pour nos motos ou nos scooters. Comme beaucoup, nul doute qu’en étant un peu curieux vous avez déjà fait vos recherches sur le sujet et fait choux blanc. Voici quelques explications sur ce guide moto qui, je l’espère, sauront vous aiguiller !

Un pneu moto hiver, c’est quoi ?

 

Rouler part temps froid avec des pneus moto hiver

 

Pour reprendre le concept de pneu hiver tel qu’il existe dans l’automobile, il s’agit de pneus à la gomme étudiée pour offrir de bonnes performances une fois que la température de la route se situe sous les 7°. On le verra plus loin dans cet article, cette valeur ne veut plus dire grand chose avec les gommes « modernes » mais il s’agit toujours d’un point de référence qui sert d’ailleurs dans certains pays où le pneu hiver est obligatoire dès que neige et verglas font leur apparition, comme c’est le cas en Allemagne.

Le pneu hiver est souvent identifié par le marquage M+S (pour Mud + Snow, boue et neige) même s’il ne s’agit pas d’un marquage officiel, raison pour laquelle le logo varie légèrement selon les constructeurs. De plus il existe désormais un marquage 3PMSF (3 peaks mountain snowflake) signifiant que le pneu qui le porte correspond à des normes précises fixées par l’Union Européenne et l’ONU.

Retenez qu’un pneu hiver est un pneu dont la gomme, généralement plus tendre, a été étudié pour fonctionner par basse température. Ces gommes peuvent également présenter des quantités de silice supérieures dans le mélange afin de favoriser le grip. Enfin, les sculptures de ces pneus sont plus profondes.

 

Quelques références de pneus hiver moto

 

pneu moto hiver avant

Un pneu « sport-route » comme ici le Pirelli Diablo Rosso 3, peut tout à fait convenir même quand la température flirte avec les 0°
Photo : Cédric

 

Tout ça, c’est bien beau, mais en moto, trouver un pneu hiver « M+S » est difficile, et les seules montes disponibles concernent des dimensions le plus souvent appropriées aux trails ou aux scooters.

 

Pneus trail hiver

 

Pour les pneus trails, on peut citer quelques exemples comme les Continental TKC 70 et TKC 80, les Pirelli Scorpion Rally (M+S en fonction des dimensions).

 

Pneu hiver trail Continental TCK 70

Continental TCK 70

 

Pneus scooter hiver

 

Côté scooter, l’offre est légèrement plus riche, avec par exemple Heidenau (un des rares constructeurs à proposer une vraie gamme hiver) et ses K58 Snowtex ou K66 Snowtex, les Metzeler FeelFree Wintec, les Michelin City Grip Winter, les Sava MC32 WIN SCOOT Spike ou encore les Urban Snow SN23 du constructeur japonais IRC.

 

Pneu hiver scooter Michelin City Grip Winter

Michelin City Grip Winter

 

Pneus routiers hiver

 

Du côté des pneus plus routiers, les références sont très rares. Citons tout de même les Heidenau K73, même si ceux-ci s’adressent plus aux SuperMotard avec une largeur maxi de 160 pour le pneu arrière.

Petite remarque, les pneus cloutés ne sont pas homologués pour un usage routier !

 

Pneu hiver routier Heidenau K73

Heidenau K73

 

Pourquoi y a t’il si peu de montes disponibles en pneu hiver pour les motos ?

 

route glacee a moto, monter des pneus hiver moto

Photo : Cédric

 

Le peu de références disponibles est lié à la pratique : Bien entendu beaucoup moins de motards roulent pendant hiver, les trajets sont plus courts et la demande en pneus spécifiques n’est en conséquent pas très forte. Mais ça ne suffit pas à tout expliquer.

L’existence de pneus hiver pour les trails s’explique aussi par la capacité de ceux-ci à sortir des sentiers battus et à rouler en tout-terrain (rappelez-vous le « Mud + Snow »), et certains propriétaires n’hésiteront pas à aller rouler avec leur machine sur les chemins enneigés.

Parmi ceux qui continuent de rouler toute l’année, figurent beaucoup de scootéristes, qui pour leurs déplacements domicile / travail continuent d’opter pour le deux-roues, avant tout pour des raisons pratiques dans les grandes agglomérations.

Les trajets parcourus sont plus courts et les allures sont alors souvent faibles, ce qui a pour conséquence de ne laisser que peu de possibilité aux pneus de monter en température. Dans ces conditions, le besoin de pneus réellement adaptés aux basses températures apparaît pour les scooters. 

 

Quels pneus monter sur mon roadster, ma routière ou ma sportive ?

 

Pneu hiver moto roadster, routière et sportive

 

Les seuls pneus qui seront déconseillés pendant l’hiver sont les pneus sportifs homologués route (exemples : Pirelli Diablo SuperCorsa SC V2 (à ne pas confondre avec le SP, plus orienté sport-route), Michelin PowerCup Evo, Bridgestone Battlax RS10…). Les gommes qui composent ces pneus n’atteignent leur température de fonctionnement optimale (au environ de 70°) que difficilement quand la température extérieure passe sous les 5°. Et même avec toutes les précautions du monde, le risque de chute suite à un décrochage est grand.

Vous pouvez me croire, j’en ai fait l’amère expérience il y a quelques années en plein hiver avec des Dunlop D211 qui n’auront pas atteint leur température de fonctionnement après pourtant plusieurs kilomètres, avec une température extérieure proche de 0. Une très légère courbe aura suffi à perdre l’avant !

En dehors de cette dernière catégorie de pneus un peu à part, aucun souci pour affronter l’hiver avec la plupart des pneus les plus répandus donc. Il faudra toutefois veiller à prendre quelques précautions très simple.

 

Les précautions à prendre pour rouler en hiver avec un pneu qui n’est pas dédié à cette saison

 

Rouler à scooter ou à moto en hiver, quelques conseils et précautions à prendre en comtpe

 

Comme la grande majorité des motards, vous roulez en roadster, en routière ou trail routier, et il n’existe pas de pneu hiver disponible dans les dimensions nécessaires à votre monture. Pour autant vous avez envie de rouler alors que la température flirte avec les 0°. Que faire ?

Pas de panique, s’il n’existe pas de pneus hiver pour ces machines, c’est simplement que les gommes des pneus « touring » ou « sport-GT » actuels sont tout à fait à même de vous permettre de rouler par basses températures !

Ces 10 dernières années, la chimie et la technologie des pneus ont fait des progrès considérables. Les gommes ont désormais une température de fonctionnement optimale de plus en plus large. Ainsi un pneu « moderne » peut tout à fait vous accompagner sur les routes pendant la saison froide, tant qu’il s’agit de pneus :

Soit la très grande majorité des pneus qui équipent nos machines !

 

pneu moto hiver arriere

Les flancs ne travaillent pas de la même façon que la bande de roulement. En conséquence, ceux-ci peuvent monter en température moins rapidement : la prudence s’impose !
Photo : Cédric

 

  • Le point essentiel consiste à mettre en température le pneu. Même si comme je le disais plus haut les fourchettes de températures du fonctionnement idéal des gommes modernes sont de plus en plus larges, il convient de prendre un peu de temps – et quelques kilomètres – pour obtenir le meilleur de leurs capacités et pouvoir rouler en toute sécurité.
    Pour ça, il suffira de conduire de façon extrêmement souple, sans accélération ou freinage brusque. Plus la température est basse, plus il faudra du temps au pneu pour se réchauffer.
  • Pour la mise sur l’angle, il conviendra là aussi d’y aller de la façon la plus progressive qui soit. N’oubliez pas que les flancs travaillant moins que la bande de roulement, ils gagneront plus lentement ces précieux degrés. Gardez aussi à l’esprit qu’en cas de route humide, ce sont également les flancs qui seront refroidis en premier. Prudence donc en sortant d’autoroute par exemple, où les flancs n’auront pas subi de contraintes depuis peut-être plusieurs kilomètres, auront davantage refroidis que la bande de roulement, et seront potentiellement plus glissants.
  • Inutile de modifier la pression des pneus en hiver. Là aussi, c’est un conseil qu’on entend, parfois de la part de motards qui roulent depuis longtemps. Même si dégonfler ses pneus pouvait être utile par basse température sur les pneus d’il y a 20 ou 30 ans, ce n’est absolument plus nécessaire aujourd’hui.
    Au contraire même, modifier la pression pourrait nuire au bon fonctionnement du pneumatique. Les recommandations du constructeur sont calculées de façon à obtenir le meilleur des performances dans le plus large éventail de situations possibles. D’où l’importance de contrôler régulièrement sa pression !
    En revanche si l’équipement de votre moto le permet, vous pouvez assouplir les réglages hydrauliques de vos suspensions (compression et/ou détente) afin de d’éviter les comportements brusques au freinage.
  • Ne traînez pas pour changer vos pneus ! Un pneu usé signifie des sculptures dont la profondeur est amoindrie. Et ce sont justement ces sculptures qui permettent d’évacuer l’eau, d’où l’importance d’avoir une profondeur suffisante afin d’affronter les routes détrempées. N’hésitez pas à demander conseil dans un atelier ou auprès d’un ami expérimenté en cas de doute, et ne vous fiez pas uniquement au témoin d’usure si vous ressentez que le comportement de vos pneus se dégrade.
  • Sachez quand vous arrêter ! Rouler sur une faible poudreuse n’est pas fondamentalement différent que de rouler sur une route mouillée par la pluie. En revanche après une chute de neige le risque de passer sur des plaques de glace formées par le tassement dû au passage des autres véhicules devient réel. Même avec des pneus adaptés à la neige, glisser sur le verglas n’est pas impossible. Gardez en tête que la moto est un véhicule à l’équilibre précaire et ne tentez pas le diable !

Conclusion

En dehors des pneus spécifiques à destination des trails et des scooters, respectivement plutôt étudiés pour barouder dans des conditions difficiles ou pour le commuting urbain et ses courts trajets, vous devrez vous contenter de rouler avec vos pneus moto habituels en hiver.

Les pneus modernes (en dehors des pneus piste homologués pour la route) se montreront tout à fait adaptés tant que vous ne roulez pas sur la neige ou le verglas, il suffira simplement de prendre quelques précautions afin de laisser la gomme prendre tranquillement quelques degrés et s’assurer que vos pneus soient en bon état et correctement gonflés. Il s’agira davantage d’adapter votre conduite en conséquence, avec la prudence qui s’avère de mise pendant la saison froide.

Le Moniteur Hors Des Clous

Expert moto

Cédric, alias Le Moniteur Hors Des Clous est Moniteur auto école dans le Nord depuis quasiment 9 ans. Sur le guide moto Tiregom, il témoigne et donne ses conseils de pro pour aider les jeunes motards (et moins jeunes) à rouler en toute sécurité.
Voir son profil.

Achetez vos pneus moto jusqu’à -40%

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus moto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !