Étiquetage européen : que signifie l'étiquette sur les pneus ?

L’étiquetage européen, encore une caractéristique des pneus à prendre en compte quand on veut en acheter de nouveaux ! Tiregom vous dit tout ce que vous devez savoir sur ces étranges symboles…

L’étiquetage européen des pneumatiques, c’est quoi ?

 

Pour protéger les consommateurs européens, l’Union européenne a élaboré un système de contrôle des produits destinés au commerce.

Ce contrôle de la qualité, consiste à l’étiquetage des différents produits entrant sur le marché européen. En ce sens, il concerne aussi bien les produits alimentaires pour Homme ou pour animaux que les produits électroniques et électriques. Éviter d’écouler les produits de mauvaise qualité, dangereux et falsifiés, donc protéger les consommateurs européens, était à la base de l’instauration de la règlementation sur l’étiquetage.

 

Etiquette sur les pneus garage

 

Un peu d’histoire

C’est dans les années 70 que l’Union Européenne a projeté de prendre des mesures tendant à garantir aux consommateurs des produits de qualité. Surtout créés dans le souci de protéger l’environnement, les contrôles se sont diversifiés et renforcés, conduisant aujourd’hui à l’établissement d’un contrôle par étiquetage. Ainsi, depuis les denrées alimentaires, en passant par les appareils électroménagers et les produits textiles, l’étiquetage européen arrive jusqu’aux pneus des véhicules terrestres.

Comme le pneumatique des véhicules joue un rôle crucial dans la sécurité routière, les hauts responsables n’ont pas mis longtemps à étiqueter également ce produit. Depuis le 1er novembre 2012, les pneumatiques sont soumis à l’étiquetage avant d’être écoulés sur le marché européen. Le mouvement est motivé par l’« Action Plan for Energy Efficiency ». Ce plan d’action consiste à protéger l’environnement. Il s’avère que l’usage de bons pneus peut réduire la consommation de carburant, limitant donc les effets néfastes de l’utilisation de ces combustibles dans le milieu naturel.

 

Reglementation europeenne des pneumatiques

 

L’étiquetage des pneus en Europe aide par ailleurs les consommateurs à :

 

  • Bien comparer et choisir leurs pneus en fonction de leurs besoins,
  • S »informer sur la performance d’un pneumatique.

Voilà pourquoi, tous les pneus vendus dans l’Union Européenne doivent arborer des pictogrammes signalant aux clients les spécificités du pneu qu’ils comptent acheter.

 

Signification de l’étiquette énergétique pneu

 

Si le prix a toujours animé le bon sens des consommateurs, il ne doit pas être l’unique critère qui motive un achatt. Les informations objectives sur les produits, notamment sur les pneus peuvent très bien être traduites sur une étiquette facile à lire. Voici les 3 grands critères qui vont assurer la sécurité sur route selon l’Union européenne estime :

 

  • La résistance au roulement : notée de A à G à l’exception de la lettre D, ce critère renseigne rapidement la performance du pneu en matière de consommation en carburant. Le pneu qui aura une faible résistance au roulement sera la moins énergivore, donc va bénéficier de la note A. le pneu le moins bon va être étiqueté G. Sachez que la différence énergétique entre un pneu classé A et un autre classé G est de 80 litres de carburant. Il faut bien dire que ça en fait des économies !
  • La capacité de freinage en temps de pluie ou l’adhérence sur le mouillé : les pneus les plus performants auront une note de A, tandis que les moins performants obtiendront une note de G. Les autres pneus pourront obtenir des notes de B, C, D, E ou F selon les tests. il est important de rappeler que la distance de freinage entre un pneu classé A et un pneu classé G peut aller jusqu’à 18 mètres, largement nécessaire pour éviter d’écraser un animal ou de heurter un piéton.
  • Le niveau sonore : un critère également fondé sur le respect des riverains. représenté par 3 ondes, le bruit qu’émet un pneu peut être soit élevé (3 ondes), soit peu bruyant (1 onde). Pour plus de précisions, une indication en décibel accompagne le niveau sonore en barre noire.

 

Explication etiquette pneumatique

 

Sur Tiregom.fr, les conducteurs peuvent sélectionner leurs pneus à travers ces 3 critères.

Étonnant !

Vous serez sans doute étonnés de voir certains pneus, surtout les pneus hiver, écopant de « mauvaises notes ». Ce n’est pas qu’ils sont « mauvais », mais qu’ils sont conçus autrement justement pour renforcer votre sécurité lorsque les conditions climatiques ne sont pas clémentes (très basse température, verglas, neige…). Du coup, bien que louable, l’étiquetage européen ne constitue pas le seul critère de choix d’un pneumatique d’hiver. 

Les pays asiatiques comme le Japon et la Corée du Sud possèdent eux aussi des étiquetages semblables à ceux de l’Europe. Pour le Japon par exemple, l’efficacité énergétique est classée en 5 catégories dont AAA, la plus performante et C, la moins efficace.

 

Comparatif : les meilleurs pneus selon l’étiquetage

 

Il existe plusieurs manières de classer les pneus, en fonction de leur spécificité et/ou de leur dimension. Dans le cadre de l’étiquetage des pneumatiques, la notation des pneus automobiles pour une dimension précise nous permettra de classer les pneus selon leur qualité.

Exemple :

Prenons par exemple la dimension 205/55 16 91 V, en se référant aux récents résultats des contrôles d’étiquetage des pneus on peut obtenir le classement des marques de pneus suivant pour les pneus d’été. Ainsi :

Goodyear semble détenir la palme d’or avec son pneu « EfficientGrip Performance ». Noté B en efficacité carburant et ne produisant qu’un faible bruit de 68 dB, ce pneu américain obtient la note maximale A pour l’adhérence au sol humide.

Semble arriver après lui, et surtout destiné aux amateurs de sport automobile Dunlop avec le pneu Sport Bluresponse affichant exactement les mêmes résultats que le pneu de Goodyear.

Michelin arrive en troisième position avec « Primacy 3 », la consommation d’énergie notée C et le bruit de roulement de 69 dB le placent derrière ses deux compétiteurs.

 

Pneu éco Goodyear EfficientGrip Performance

Goodyear EfficientGrip Performance

 

Pneu éco Dunlop Sport BluResponse

Dunlop Sport BluResponse

 

Pneu eco Michelin Primacy 3

Michelin Primacy 3

 

Vient ensuite le « Turanza T001 Evo » de Bridgestone ayant les mêmes performances que « PRIMACY 3 » de Michelin.

De nouveau sur le podium, Michelin propose dans la même catégorie son pneu d’été Energy Saver+ noté B en efficacité carburant et A en adhérence. Un petit bémol cependant pour le bruit de roulement de 70 dB.

Enfin, le Cinturato P7 Blue de Pirelli clôt ce petit classement avec une résistance au roulement notée B, une excellente adhérence sur le mouillé notée A et un niveau sonore de 71 dB.

 

Pneu Pirelli Cinturo P7 Blue

Pirelli Cinturo P7 Blue

 

Pneu Bridgestone Turanza T001

Bridgestone Turanza T001

 

Pneu eco Michelin Energy Saver+

Michelin Energy Saver+

 

À lire aussi  : notre article complet sur les pneus écologiques.

Pour les pneus d’hiver, la classification est autre, car comme nous l’avons déjà expliqué, il est pratiquement impossible de trouver des pneus d’hiver pouvant occasionner une faible consommation de carburant. Cette classification prendra alors comme base le bruit de roulement et l’adhérence. Pour la dimension 205/55 16 91 V :

En tête de liste se trouve le Nokian WR A4 qui propose la meilleure qualité. Enregistré à 72 décibels pour le bruit de roulement et noté B pour son adhérence, le NOKIAN WR A4 obtient la meilleure notation pour cette dimension de pneu.

La marque Kumho arrive en deuxième position avec son pneu hiver WP51, dont le niveau sonore est de 70 décibels et l’adhérence C. La consommation d’énergie notée F est trop importante pour ne pas être considérée.

Hankook se place en troisième position avec le pneu W310, C en adhérence et 72 décibels pour le bruit, sa position résulte elle aussi d’une trop lourde consommation de carburant.

 

Pneu hiver Nokian WR A4

Nokian WR A4

 

Pneu hiver Kumho Wintercraft WP51

Kumho WP51

 

Pneu hiver Hankook Icept Evo W310

Hankook W310

 

Le KW23 de Kumho occupe la quatrième place avec un niveau sonore de 73 décibels, une adhérence au sol pas très encourageante notée E et une économie en carburant noté G.

Michelin se place en dernier de notre top 5 des pneus d’hiver avec l’Alpin PA3 noté C en matière de résistance au roulement, noté E en matière d’adhérence sur le mouillé et 2 ondes, soit 71 dB pour le bruit extérieur.

 

Pneu hiver Michelin PA3

Michelin Pilot Alpin 3

 

Pneu hiver Kumho KW23

Kumho KW23

 

Quels pneus sont concernés ?

 

La législation de l’union européenne prévoit l’étiquetage obligatoire des pneus pour :

  • Les véhicules de tourisme,
  • Les véhicules de transport et utilitaires légers,
  • Les poids lourds.

 

 

Vehicules concernes par etiquetage europeen des pneus

 

Ne sont pas assujettis au contrôle qualité :

  • Les pneus « off-road » non conçus pour les véhicules routiers professionnels,
  • Les pneus des véhicules deux roues,
  • Les pneus des quads
  • Les pneus cloutés
  • Les pneus prévus pour les voitures de course.

L’esprit des règles européennes veut aussi souligner que les pneus d’occasions, rechapés ou utilisés à titre de pneu de secours temporaire ; les pneus ne pouvant être montés que sur des véhicules dont la vitesse ne dépasse pas les 80 km/h, les pneus destinés aux voitures immatriculées pour la première fois avant le 1er octobre 1990, et les pneus dotant d’une jante de diamètre < 254 mm ou > 635 mm, ne sont pas aussi soumis à cette réglementation.

 

Comment les pneus sont-ils testés ?

 

Les manufacturiers et/ou importateurs de pneus effectuent eux-mêmes les tests de leurs pneus. Les informations relatées sur l’étiquette pneumatique doivent être sincères et les entreprises productrices de pneus engagent leur responsabilité en cas d’erreur sur les notations. De ce fait, les tests sont opérés de manière minutieuse pour évaluer la performance réelle du pneu.

 

Test des pneus pour etiquetage

 

Étape 1 :

  • Pour chaque pneu commence par l’évaluation de leur efficacité en carburant. Les pneus sont responsables de près de 20% de la consommation de la voiture, par leur résistance au roulement. La consommation de carburant diminue en fonction de la faiblesse de la résistance des pneus au roulement. Ce premier test consiste à mettre les pneus en conditions sur un banc d’essai simulant une conduite de 80 km/heure.

 

Étape 2 :

  • La seconde étape se rapporte à l’adhérence, au freinage sur sol humide. Pour assurer le plus de sécurité possible, les pneus doivent être montés sur un véhicule mis dans les conditions imposées par le règlement européen. Quatre roues sont directement examinées avec des températures précises, selon le type de pneu ; pour les pneus d’hiver entre 2° et 20°C et les pneus d’été, entre 5° et 35°C. Puis, ils sont testés dans une eau profonde allant de 0,5 mm à 1,5 mm. Pour finir, la distance de freinage est mesurée avec des vitesses de 80km/h à 20km/h. Le but du test est de voir les comportements possibles du pneu et ces possibles déformations pouvant mettre en danger les consommateurs.

 

Étape 3 :

  • La troisième et dernière étape consiste à placer un microphone sur la trajectoire du véhicule lancé toujours à 80km/h sur lequel on a monté les pneus. L’enregistrement tiré sera alors évalué et le pneu réussit le test si le bruit enregistré est compris entre 68 décibels pour les plus silencieux, à 74 décibels. Si le pneu dépasse ces 74 décibels, il est considéré comme étant trop bruyant.

Les manufacturiers doivent se conformer aux stipulations écrites dans la législation de l’Union Européenne.

 

Les autres critères à prendre en compte

 

Attention autres criteres que etiquetage pneuLe conducteur averti ne doit pas uniquement se référer aux pictogrammes représentés sur l’étiquetage pneumatique. Bien sûr, cette norme n’est encore qu’à ses débuts, il ne faut donc pas l’en vouloir. D’autres paramètres peuvent s’ajouter à cet étiquetage lorsqu’il s’agit de prioriser la sécurité routière.

Ainsi, il semble que l’adhérence sur le sol sec a été négligée par la norme européenne, pourtant, les accidents de voiture se produisent souvent en temps normal, sans pluie (70% des accidents) et surtout en virage (25% des accidents).

Pour les plus économes d’entre vous, vous pouvez également jeter un œil sur la longévité du pneu. Eh oui, avec un pneu plus durable, vous gagnez 1 an de plus qu’un autre ne présentant pas cette caractéristique.

Par ailleurs, chaque pneu est conçu pour répondre à une exigence de conduite précise. Par exemple, les conducteurs sportifs ne vont jamais prendre des pneus verts ou écolo et vont plutôt se tourner vers un pneu dédié à ce style de conduite. Dans ce cas, le paramètre d’usure peut aussi être considéré lors de l’achat d’un pneu.

Achetez vos pneus voiture jusqu’à -40%

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus auto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !