Test Bridgestone RS10, usage routier

Cédric, le Moniteur Hors des Clous n’a pas pu résister à l’appel des Bridgestone RS10. Il les a testé sur 4 000km avec sa Ducati Streetfighter 1098. Découvrez les résultats de son essai dans cet article du guide moto Tiregom.

Essai pneu RS10 en vidéo

 

 

Pourquoi choisir le pneu RS10 ?

 

Lancés sur le marché il y a un peu plus de 3 ans avec un début de commercialisation en 2015, les Bridgestone RS10R font partie de la catégorie des pneus initialement conçus pour la piste mais aussi homologués pour un usage routier. Une catégorie qui compte dans ses rangs les sulfureux Pirelli SuperCorsa ou les Dunlop D212 par exemple.

 

Pneu piste homologué route Bridgestone RS10

 

Quel est l’objectif de ce pneu moto ?

Le but est de pouvoir profiter des performances extrêmes que propose ce type de pneus dans toutes les conditions, quitte à devoir subir les inconvénients inhérents au genre comme on le verra plus bas. Notez que les RS10 ont été choisis comme monte d’origine pour des machines comme la Kawasaki ZX-10R en 2016 ou la H2. La couleur est annoncée !

Montés sur ma Ducati StreetFighter 1098, ils m’ont accompagné ces dernières semaines pendant environ 4000km. Voyons ensemble ce que vous pouvez attendre de ces Battlax RS10 !

 

Pneu Racing-street, tout est dans le nom

 

Commençons par le nom, pour le coup particulièrement annonciateur : RS10R, pour « Racing Street 10 type-R« . Héritant de technologies développées pour la compétition, il s’agit d’une monte dédiée aux machines sportives qui recherchent un maximum de grip sur route, quitte à sacrifier une partie de l’endurance et de la polyvalence des montes plus routières.

 

À lire aussi : Pneu piste, lequel choisir ?

 

Bien supérieures à ce qui est nécessaire pour n’importe quel usage routier, les performances des Battlax RS10R permettent bien évidemment d’aller tâter de la piste, milieu pour lequel ces pneus ont été conçus avant tout.

 

Sur circuit, même s’il ne s’agit pas des pneus les plus affûtés dans le cadre d’un usage exclusif sur piste, il en faudra beaucoup pour atteindre les limites des Bridgestone. Confirmation prise auprès de plusieurs pistards utilisant les RS10, beaucoup apprécient la facilité et la stabilité procurées par cette monte, de même que la relative bonne endurance comparée aux autres pneus du segment.

 

On le verra dans le détails dans cet article, il s’agit de traits que j’ai moi même constaté sur route.

 

Pneu moto Bridgestone Battlax RS10

 

À noter :

  • Concernant la technique, il s’agit de pneus bi-gomme : une gomme plus dure sur la bande de roulement pour favoriser l’endurance et une gomme plus tendre sur les épaulements pour favoriser le grip une fois sur l’angle.
  • Au rayon des technologies employées sur ces pneus, on note la présence d’un ajout de silice dans la gomme du pneu avant afin d’optimiser l’adhérence sur route humide et une carcasse à la rigidité renforcée par la présence d’une « ceinture » en fibre d’aramide nommée « MS-Belt » par le fabricant.

 

Objectif stabilité et précision : une progressivité surprenante

 

Les Bridgestone RS10R font preuve d’une progressivité absolument remarquable : le point de corde sera un plus long à atteindre qu’avec des Pirelli SuperCorsa par exemple. Ils sont infiniment plus vifs, mais une fois la moto placée sur la trajectoire voulue, vous serez sur de vrais rails.

 

Cette progressivité, due à un profil beaucoup moins « en pointe » que les pneus de la concurrence est à mon humble avis un des gros points positifs de ces Battlax RS10R.

 

Là où certains pneus peuvent être justement trop vifs et même surprenants dès le début de la sollicitation en virage (à fortiori si vous touchez à ce genre de gomme pour la première fois). Les RS10R, eux, ne surprennent jamais.

Et dans le cadre d’un usage routier, ce comportement permet de mettre bien plus en confiance le pilote. C’est à mon sens un des gros points forts de ces pneus, et là où ils se démarquent clairement de la concurrence.

 

Achetez vos pneus Battlax RS10 jusqu’à -40%

 

Pas les plus vifs, mais des pneus faciles

 

Pneu moto route Bridgestone

 

Entendons-nous bien, la maniabilité reste clairement dans le haut du panier. Elle est identique, si ce n’est supérieure, à celle des meilleurs pneus sport-route (Bridgestone S21, Pirelli Diablo Rosso 3 et consorts). Celle-ci est seulement moins « extrême » que sur certains pneus de la concurrence dans le segment des pneus piste homologués pour la route. Et vu le niveau dont on parle, ce n’est pas forcément un mal ! La constance est de mise et participe beaucoup au sentiment de facilité procuré peut importe l’angle appliqué à la machine.

 

On ne force jamais pour positionner la moto, et les corrections des derniers instants se font toujours aisément.

 

À aucun moment la moto ne donne l’impression de « tomber » de l’avant sur les changements d’angle rapides.

Une nouvelle fois, il s’agit d’un comportement très sain qui peut beaucoup rassurer si vous commencez la piste ou si vous adoptez une conduite plutôt sportive sur les petites routes viroleuses. Et si vous posiez la question, aucunement besoin de rouler vite pour en profiter !

 

Pneu RS10 : un grip impressionnant

 

S’il ne devait y avoir qu’une seule caractéristique déterminante pour un pneu de la catégorie piste/route, ça serait celle-ci : l’adhérence.

Et autant vous dire que celle-ci est bien est bien au rendez-vous, et pas qu’un peu !

 

Pneu Ducati Streetfighter

 

Une fois bien mis en température (je reviendrai plus bas sur cet aspect), les RS10R font preuve d’un grip absolument impressionnant. Dans des conditions idéales, on est littéralement scotché à la route même en étant plein angle, sans aucun mouvement parasite.

 

À lire aussi : Quel pneu moto choisir ? Les conseils des blogueurs

 

Dans un même temps la sensation de stabilité procurée permet de repousser ses limites sans même s’en rendre compte.

Sur ce point, le ressenti est très similaire à celui procuré par les Pirelli SuperCorsa dans les mêmes conditions. En revanche je n’avais pas le même sentiment de confiance avec les Michelin PowerCup qui procuraient à mon goût un moins bon feeling, surtout en fin de vie.

Ce sentiment de stabilité sur l’angle ne s’est pas dégradé au fil des kilomètres avec les Bridgestone : un excellent point.

 

Essai Battlax RS10 sur Ducati

 

Usure : régulière et raisonnable pour cette catégorie

 

C’était prévisible comme avec presque tous les pneus de cette catégorie : l’usure est plutôt rapideElle l’est tout de même moins que ses homologues de chez Pirelli et Dunlop.

4000 km sur les routes du nord, pourtant peu viroleuses et peu abrasives auront déjà bien entamé la surface du pneu arrière. Cela peut vous paraître peu si vous être habitués à des montes plus routières. Pourtant, il s’agit d’un kilométrage tout à fait raisonnable dans ce segment. Le prix à payer pour avoir un grip au top de ce qui existe sur le marché.

 

Pneu moto route Bridgestone

 

Néanmoins, une bonne surprise s’est produite au niveau du pneu avant, dont la gomme a bien moins subit les kilomètres que son homologue arrière. Bien entendu, cette usure est très variable selon votre région et votre pilotage, mais aussi selon la machine sur laquelle les pneus sont montés. Dans mon cas, le gros couple de mon bicylindre italien et sa légèreté explique en partie cette différence entre le pneu avant et arrière.

 

À noter : L’usure du pneu arrière est très régulière : aucun « plat » ne s’est formé au niveau de la bande de roulement malgré les (trop) longues lignes droites du Nord de la France.

 

Le RS10 peut mieux faire au freinage

 

Attention aux surfaces endommagées et aux routes humides / bandes blanches sur les freinages très appuyés !

Bien que homologués pour un usage routier, les RS10R ne sont pas fondamentalement développés pour les routes autres que les bandes de bitumes lisses et bien entretenues. Il ne faut pas s’attendre à la même polyvalence que des pneus GT dans le domaine et il faut faire preuve de prudence quand on circule en zone rurale ou sur routes dégradées.

 

La marge de manœuvre reste énorme et il en faudra beaucoup pour décrocher réellement.

 

J’y reviendrai plus bas : le feeling et le retour d’information sont tels que l’on sait vite reconnaître les moments où le pneu peut être pris en défaut.

 

Àl ire aussi : Freinage moto : 10 conseils pour freiner sur route

 

Mise en température

 

Là aussi, les RS10R s’en sortent remarquablement bien pour la catégorie. Cependant, il est indispensable de garder à l’esprit que ces pneus auront besoin d’une mise en température bien plus soignée que les montes sport-route. A fortiori quand les températures passent sous les 12° et/ou quand la route est mouillée.

 

Avis pneu route Bridgestone RS10

 

Comme les autres pneus piste homologués route, le pourcentage d’entaillage (les sculptures à la surface du pneu) est très proche du minimum obligatoire.

 

Sachez donc que les capacités en cas de routes détrempées sont limitées et qu’il faudra faire preuve de prudence en cas d’averse. Notamment concernant la mise sur l’angle, en raison de flancs « slicks » sur les derniers centimètres.

 

À froid, il faudra donc faire preuve de progressivité sur les premiers kilomètres avant de pouvoir attaquer plus vivement. Mais là aussi, je ne me suis jamais fait surprendre, grâce à une excellente remontée d’information.

Chaque amorce de décrochage se fait facilement ressentir, on prend rapidement la mesure des limites de ces Battlax et on apprend aussi rapidement à reconnaître quand le pneu atteint sa température de fonctionnement optimale.

 

Essai pneu moto route

 

Très bon feeling

 

Cela faisait quelques années que je n’avais pas roulé avec des Bridgestone. Il faut reconnaître que les qualités que j’avais jadis connues font toujours partie de l’ADN des pneus de la marque ; à commencer par l’excellent feeling que procurent ces gommes.

Comme je le disais plus haut, même si elle reste selon moi un cran en dessous des Pirelli, la remontée d’information est excellente sur ces RS10R. Aucun doute concernant la surface de la route et ses imperfections, toutes les informations remontent au pilote et aide grandement à ce sentiment de confiance que donne les Battlax RS10.

 

Les limites d’adhérence en cas de mauvais revêtement se font ressentir bien avant un décrochage effectif et laissent une marge de manœuvre bienvenue sur route. Un gros point fort pour des pneus destinées à une conduite sportive.

 

Pneus sport-route ou piste-route, un choix décisif

 

Je vous parlais plus haut de l’usure des RS10R : à mon sens, il ne doit pas s’agir d’un critère prédominant dans l’achat de ce type de pneu, vu que ce type de gomme est avant tout choisi pour ses performances. L’endurance passe au second plan, autrement vous avez la possibilité de vous rabattre sur les excellents S21 par exemple.

 

Pneumatique Bridgestone Battlax RS10

 

Les pneus sport-route (Bridgestone S21, Pirelli Diablo Rosso 3, Michelin Power RS…) sont désormais aussi très performants et les limites seront tout aussi difficiles à atteindre pour le commun des mortels, même sur piste. C’est d’ailleurs essentiellement sur ce critère que se démarque la catégorie des pneus sport-route modernes, alliant des performances désormais très proches des pneus piste, la longévité et la polyvalence en plus, notamment en hiver.

 

En revanche en conditions idéales, les pneus piste-route comme les RS10R proposent ce « + » qui permet de vraiment exploiter sa machine au maximum de ce que permet la partie cycle.

 

En contrepartie, ce ne sont pas ces pneus qui permettront d’atteindre des kilométrages à 5 chiffres, et encore moins de rouler sereinement au quotidien au cœur de la saison froide. Du moins pas sans une très longue mise en température.

 

À lire aussi : Pneus hiver moto/scooter : lequel choisir ?

 

Pensez bien à toujours choisir vos pneus en fonction de votre utilisation.

 

En résumé

 

De tous les pneus dans le genre qu’il m’est été donné d’essayer à ce jour (Pirelli, Dunlop et Michelin), le Battlax RS10R est le pneu racing homologué qui m’a mis le plus en confiance sur route.

Loin d’être dépassé par des montes plus récentes, les Bridgestone sont toujours faciles et jamais piégeurs. Ils proposent des performances de très haut vol et seront très difficiles à prendre en défaut, même par un pilote expérimenté sur une machine puissante.

Fondamentalement dédié aux sportives et roadsters musclés, il s’agit d’un pneu qui permet d’aller tâter de la piste sans le moindre problème, où on profitera de son grip impressionnant.

Même s’il ne se montre pas aussi vif dans les changements d’angle que la concurrence, il s’agit d’une monte idéale pour celui qui voudrait s’équiper pour la première fois de pneus dans cette catégorie. Très accessible grâce à une stabilité impressionnante, l’usure est bien entendu plus rapide que celle des montes plus routières, mais dans la catégorie route/piste il s’en sort très honorablement.

Merci à Bridgestone pour avoir fourni les gommes.

Le logo officiel du manufacturier Bridgestone

Cédric, Le Moniteur Hors des Clous

Expert moto

Cédric, alias Le Moniteur Hors Des Clous est Moniteur auto école dans le Nord depuis quasiment 9 ans. Sur le guide moto Tiregom, il témoigne et donne ses conseils de pro pour aider les jeunes motards (et moins jeunes) à rouler en toute sécurité.
Voir son profil.

Achetez vos pneus Battlax RS10 jusqu’à -40%

Label vendeur appouve Tiregom

Sur Tiregom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des vendeurs approuvés !

Posez-nous vos questions sur les pneus moto.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez-moi !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !