Comment gonfler un pneu voiture ? (Et vérifier la pression)

Pour prendre soin de ses pneus et qu’ils durent longtemps, il convient de bien les gonfler ! Voici les étapes clés à suivre pour vérifier sa pression et pour le gonfler s’il ne dispose pas assez d’air.

 

 

Gonflage pneu voiture

 

Gonfler un pneu en 5 étapes

Étape 1 : connaître la pression recommandée des pneus

Tous les mois, suite à un changement de température ou après un stockage des pneus de plusieurs mois, il convient de regonfler vos pneumatiques. Avant de commencer l’opération de gonflage, vous devez connaître la pression recommandée pour vos pneus. Celle-ci peut être différente selon qu’il s’agisse des pneus à l’arrière ou des pneus à l’avant.

Où sont les indications de pression de vos pneus ? Plusieurs possibilités.

  • Au verso du clapet du réservoir
  • Dans la boîte à gants
  • Sur la portière du côté conducteur
  • Dans le manuel de la voiture ou sur le pneu.

On vous donne alors deux types de pressions : celle indiquée pour une utilisation normale et celle prévue lorsque la voiture est chargée (pression plus élevée). Pour vous assurez une meilleure tenue de route, surgonflez légèrement vos pneus quand votre coffre est plein.

Quant à l’unité de mesure, la pression est exprimée en bar kg/cm², en psi (pounds per square inch) ou en kpa (kilopascals). En général, la pression de l’air contenu dans les pneus se trouve entre 30 et 35 psi. À noter que 1 bar = 14,5 psi = 100 kpa.

 

Indicateur pression pneu

 

Étape 2 : s’assurer que le pneu est à froid

Cette étape est nécessaire lorsque vous devez mesurer la pression de gonflage du pneu. Assurez-vous que vos caoutchoucs soient froids, c’est-à-dire qu’elle n’a pas été utilisée pendant au moins 2 heures. En effet, si les gommes viennent de rouler, le résultat pourra être faussé en raison l’augmentation de la pression de l’air chaud. Vous risquez de sous gonfler vos pneumatiques.

 

Étape 3 : vérifier la pression du pneu

Il s’agit d’évaluer la pression afin de savoir si le pneu est trop gonflé ou sous-gonflé. Pour ce faire, vous devez utiliser une jauge à cadran ou à défaut un compresseur d’air comportant une jauge. Ensuite, suivez les consignes suivantes :

  • Trouvez la valve de votre pneu qui doit se trouver normalement le long de son bord,
  • Retirez le bouchon qui recouvre la valve de votre pneu,
  • Placez l’embout du compresseur ou de la jauge sur la valve,
  • Appuyez le bout de l’appareil sur la valve et maintenez cette position,
  • Attendez que l’appareil lise la mesure de la pression. Ceci s’accompagne d’un petit sifflement
  • Retirez l’appareil et lisez la pression des pneus

Le résultat va vous permettre d’ajuster la quantité d’air nécessaire pour le gonflage de votre pneumatique.

 

Étape 4 : choisir une pompe à air

Une pompe de station-service

Si vous vous demandez où faire le gonflage des pneus, le plus simple est de vous rendre dans une station-essence. La pompe à air se trouve toujours à l’écart des pompes à carburant. Si vous achetez le carburant auprès de certaines stations, l’utilisation de la pompe sera offerte. Sinon, vous devez mettre dans la machine à pièces 50 centimes ou 1 € pour quelques minutes de pression.

Un mini compresseur

Si vous effectuez le gonflage de vos pneus chez vous, vous devez vous munir d’un compresseur à air portatif. Vous pouvez en avoir facilement sur le marché avec une vingtaine d’euros. Il existe des modèles numériques pour une lecture facile de la pression. Pour l’alimentation, le mini compresseur peut être électrique. Il peut fonctionner à l’aide d’une batterie ou être alimenté avec l’allume-cigare de la voiture.

 

gonflage de pneu station service

 

Étape 5 : gonfler les pneus

Il faut rappeler que si le pneu est trop gonflé, il suffit de le dégonfler un peu en appuyant tout simplement sur la petite tige se trouvant à l’intérieur de la valve pour laisser s’échapper un peu d’air. Vous pouvez revérifier la pression une fois que cette opération est faite.

Si le pneu est dégonflé, placez le tuyau du compresseur contre la valve et maintenez-le. Un sifflement va retentir. Tâchez de toujours maintenir le tuyau de l’appareil jusqu’à ce que le sifflement s’arrête. Vous pouvez alors mettre en marche le compresseur. Une fois que vous obteniez la pression recommandée, stoppez l’appareil. Puis, retirez-le et refermez le bouchon.

B : en hiver, lorsque les températures sont trop basses, les pneumatiques perdent leur pression jusqu’à 0,2 bar. C’est pour cela qu’il est nécessaire de rajouter 0,2 bar à la pression recommandée. Et si vous pneu est gonflé à l’azote, il faut être d’autant plus attentif.

 

En résumé :

Le gonflage des pneumatiques ne doit pas être pris à la légère. Le pneu est l’atout sécurité de tous les usagers de la route. Une gomme sous gonflée augmente la résistance au roulement, donc la consommation en carburant. Sa durée de vie se raccourcit et sa performance est réduite. Quant au pneu trop gonflé, son adhérence est amoindrie tandis que sa bande de roulement risque de s’user rapidement. À tout moment, il peut y avoir un risque d’éclatement ou de crevaison du pneu. Si vous constatez une bosse ou une déformation, il peut-être temps de changer vos pneus.

 

Nos autres articles sur le gonflage des pneus :